Avant la télé. Yvan Pommaux.

Avant la télé 1Une découverte à la bibliothèque. En cherchant des romans premières lectures pour mon petit de CP, je suis tombée sur ce roman, cette bande dessinée plutôt.  La couverture m’a tout de suite attirée, elle m’a rappelé la Guerre des boutons. J’aime Yvan Pommaux, son graphisme, ses idées, ses albums sur la mythologie, je n’en connais pas plus mais à chaque fois que je tombe sur un de ses titres, j’aime.

J’ai adoré cette idée : raconter la vie d’un enfant né après la seconde guerre mondiale. j’ai adoré voir les illustrations et lire le récit assez présent tout de même. Pommaux raconte l’école autrefois, les conditions de vie, la vie quotidienne, les prénoms, les tenues, le cinéma… C’est très parlant et je vais m’empresser de l’acquérir pour mes élèves… eux qui ont du mal à comprendre comment on vivait sans téléphone portable, sans internet… Ce petit ouvrage, par son visuel, est vraiment touchant, on est plongé dans les années 50 et on peut se représenter certaines scènes de vie. Mon fils a regardé notamment les pages sur l’école (car il a travaillé sur l’école d’autrefois). On a discuté de comment c’était la génération de papé et mamie et encore plus celle des arrières grands-parents. Maintenant j’aimerai trouvé le même genre d’ouvrage qui évoque le XIXe siècle, si vous avez des idées, je suis preneuse !

Vive l’automne !

IMG_2451Que j’aime cette saison: s’enrouler dans un foulard, mijoter une soupe de potiron, déguster une tisane le soir, sortir les plaids, profitez des rayons de soleil, ramasser marrons et châtaignes puis voir les feuilles brunir… plein de petits bonheurs au quotidien ! C’est la saison où on profite davantage de la maison, les sorties au parc ou en forêt se font plus courtes alors on lit… et on lit quoi  ? des albums sur l’automne bien sûr ! Malheureusement peu de livres sur l’automne (beaucoup sur la pluie en revanche mais on attendra). Une valeur sûr pour mon grand de 4 ans et demi et un album qu’il a justement étudié l’an passé en petite section mais qui convient parfaitement à mon petit grand de 19 mois.

IMG_2452Tout d’abord le classique : La fête d’automne de la famille Souris de Kazuo Iwamura. A la maison on aime beaucoup cet auteur et sa famille Souris. On adore aussi les petits écureuils Nic Nac et Noc mais revenons à nos souris. J’aime ce graphisme, ces illustrations qui remplissent la page, des dessins fins, une attention à des petits bonheurs simples et à la nature. Mon grand adore chercher les détails, observer les petites bêtes cachées, ces pages sont un vrai petit monde. Une douceur règne dans ces albums ! Dans la forêt, IMG_2453toute la famille Souris cherche Pierrot qui a disparu. Mais quel est ce vacarme? C’est la grande parade d’automne des champignons!

L’album de mon petit grand est tout simple. Il s’agit d’un album de Rascal intitulé Le Vent m’a pris. Le vent souffle et il prend différents objets : mon chapeau, mes gants, mon écharpe… mais cela continue. On nomme les objets, on montre les objets et on sourit jusqu’à la fin qui réserve une surprise que je ne dévoile pas. Mon grand avait travaillé sur la page de garde, un magnifique fond bleu et les branches d’arbre… peu de dessin sur les pages mais un petit bijou sur l’automne et le vent !

La fête d’automne de la famille Souris, Kazuo Iwamura, Lécole des loisirs, Lutin poche (2014)

Le Vent m’a pris, Rascal, édition L’école des loisirs, Pastel (2016)

PAL d’été

PAl été enfantsBientôt l’heure du départ en vacances, discrètement j’ai pioché dans les bibliothèques de mes enfants les livres qui partiront avec nous en vacances. Je leur prévois toujours une valise de jouets, des livres et des activités manuelles (livres d’activité, coloriage, gommettes) pour les temps calmes et les éventuelles jours de pluie 😉 Comme l’an dernier et comme à chaque vacances, je choisis les livres en fonction de la saison et de notre destination, donc été /plage /mer /poisson. Je n’ai pas beaucoup d’album sur le thème de l’été (d’ailleurs aucun, donc si vous avez des titres, je suis preneuse) mais côté poisson et mer, nous avions l’embarras du choix alors j’ai procédé à une sélection.

docu isacPetite présentation détaillée de mes choix, je commence par les lectures pour mon grand lecteur (même si en réalité mon bébé brun écoute et feuillette avec soin et plaisir les livres de son frère). Tout d’abord deux documentaires : La mer et Les Bateaux, une collection des éditions Milan, une collection que mon grand aime beaucoup et dont on a de nombreux titres.

Ensuite il faut bien des histoires tout de même, alors en voici plusieurs : Le Petit Poisson rouge d’Eric Battut (édition L’élan vert). Un album que nous empruntions souvent à la bibliothèque et que ma voisine nous a offert il y a peu, Merci ! nous aimons cette belle adaptation du petit Chaperon rouge. Une histoire de pirate : Ti-pirate (édition Lito), une Ete lecture Ijolie histoire de partage. Et puis parce que parfois pécher tous les jours n’est pas très drôle et que chanter est bien plus intéressant, Mel part chercher l’inspiration en mer… une histoire de rencontre dans cette édition qui me rappelle mon enfance, Le Chanteur et la Baleine (Deux coqs d’or). Enfin l’ABC du marin de Virginie Morgand (édition Memo), un bel abécédaire sur le thème de la mer avec des mots qu’on ne rencontre pas toujours.

Pour mon petit bébé brun, un grand classique Petit poisson blanc (déjà emmené l’an dernier mais quand on aime, on ne se lasse pas!). Un imaginer, Mon imagier de la Ete lecture Amer (édition Nathan), mon bébé l’adore (collection super pour les enfants!), il me montre les illustrations, attend que je nomme les éléments et il aime les différentes manipulations. Enfin mon coup de cœur, Voyage en mer (édition Didier Jeunesse), une promenade sonore et une invitation au voyage, un récit poétique et ludique, un régal ❤ ! (il existe aussi Dans la forêt des drôles de bruits, on ne connaît pas mais j’ai noté le titre pour un jour éventuel…).

Bulle et BovDernier livre emporté ce sera un album musical (et oui il faut bien occuper les heures de trajet) : Bulle et Bob à la plage (édition Didier jeunesse), on aime cette série, des histoires charmantes, des plaisirs simples, des enfants espiègles, un conte musical doux, des rythmes enjoués, des bruits naturels (galets, eau…)… vivement qu’on prenne la route !

Jouets étéEt voilà… encore quelques jours, des valises à préparer mais les lectures pour l’été sont prêtes ! Bonnes vacances, bonne lecture sur la plage, bonne rêverie les pieds dans l’eau, bonne dégustation de glace, bon ramassage de galets, coquillages ou autres trésors de l’été ! Petit clin d’œil  : un aperçu des jouets emportés (je fais toujours une photo souvenir, au moins quand on repart on vérifie facilement qu’on a rien oublié !)

Où est ours ?

DSC03398Comme je le disais la semaine dernière, l’été pour moi est synonyme de vacances et de famille, la lecture personnelle a été reléguée au second plan depuis quelques années… plus d’heures à flâner au parc à bouquiner ou à lire dans une chaise longue, encore moins sur la plage (surveillance d’enfants oblige !) cependant je grappille quelques pages le matin pendant leur « grasse matinée » (ce qui nécessite que je mette mon réveil en vacances mais bon on ne peut pas tout avoir) et quelques pages à la tombée de la nuit… malgré tout aucune journée ne se passe sans que nous ne lisions et aujourd’hui je fus Où est ours ? d’Emily Gravett, un album tout en douceur que mon bébé brun a reçu à sa naissance.

C’est un album idéal pour mon petit bébé devenu « grand », de belles illustrations et un principe de répétition qui fonctionne à merveille, sans oublier le jeu du cache-cache qui le fait tant rire ! C’est l’heure de la fameuse partie de cache-cache pour les deux amis, Lièvre compte tandis DSC03401qu’Ours se cache mais celui-ci ne fait pas preuve de beaucoup d’imagination. Lièvre se montrera plus ingénieux en terme de cachette à ses dépends !

J’aime beaucoup les illustrations, un joli coup de crayon, un style épuré que j’apprécie et des couleurs douces. Mon grand lit à haute voix les chiffres et on pointe tous du doigt pour montrer DSC03402où est caché l’ours ! Un joli moment à partager ! Mon bébé brun ne perçoit pas les différentes émotions que traverse Lièvre, pour l’instant je laisse l’effet « répétition » fonctionner. Je vois son petit regard qui cherche Ours puis Lièvre et c’est adorable ❤ Une tendre partie de cache-cache entre deux amis inséparables !

Il existe deux autres albums avec ces deux compères (sous la neige et à la pêche), j’espère un jour les découvrir !

Lièvre et Ours, Où est ours ? Emily Gravett, édition Kaléidoscope, mars 2016.

 

 

IMG_1963
Et mon pavé délaissé ce matin…. allez je vais le rejoindre !

Nos saisons…

C’est le temps des vacances d’été, c’est le temps consacré à mes enfants donc peu de lectures pour moi mais j’ai la chance d’avoir deux enfants qui adorent les livres et qui ne sont jamais rassasiés alors c’est le temps de lire au quotidien plusieurs histoires voire plusieurs fois la même histoire. Ben oui, il n’y a aucune raison de se limiter à l’histoire du soir alors on lit parfois en matinée, avant le repas du midi, après, avant la sieste ou après mais aussi avant ou après le bain…

Parmi les histoires il y a cet album (queDSC03393 j’avais offert au 1 an de mon bébé brun) mais que son grand frère aime beaucoup et je ne me prive pas de leur lire.

Tout d’abord j’adore ce style d’illustration, fleurie, colorée, tendre et plein de poésie… je me retrouve petite fille avec ce genre d’album. Et puis l’histoire : découvrir les saisons avec les petits bonheurs de chacune de ces périodes. Un petit garçon raconte ses bonheurs liés à chaque saison puis une petite fille (l’odeur des champignons, construire des cabanes, observer les traces dans la neige…) : des bonheurs simples, naturels. Mon grand a encore parfois du mal à se repérer mais grâce à des éléments simples il arrive à comprendre les saisons : les fleurs au printemps, les glaces en été, les feuilles qui tombent en automne et le froid en hiver… bon c’est sommaire mais au moins on peut situer des événements et il a compris le cycle. Ce fameux cycle de la nature est magnifiquement raconté mais pas seulement (et c’est là ce que j’ai aimé), cet album est aussi une ode splendide aux souvenirs et au cycle de la vie puisque ce sont les souvenirs d’enfants évoqués par un couple qui transmet ces petits bonheurs à leurs enfants. Beaucoup de délicatesse, de tendresse et de poésie pour ce bel album !

Nos saisons, Emmanuelle Tchoukriel, illustrations de Caroline Pellissier et Virginie Aladjidi, édition Nathan (janv. 2016)

Les albums de mon grand

Mon grand a toujours lu, il a toujours aimé écouter des histoires ou se poser seul avec ses livres. En ce moment il aime beaucoup ses documentaires mais le soir, j’insiste on lit une histoire « pour pouvoir faire de jolis rêves après ». Il demande souvent de lui lire une histoire, il choisit alors seul dans sa bibliothèque mais il aime que je choisisse aussi. Il essaye de négocier « deux histoires » et dans ce cas, il me propose souvent « une toute petite » et « une grande ». Alors voilà la grande et la petite histoire qu’il a sélectionné :

FullSizeRender

Satanés Lapins de Ciara Flood : M. Ours aime sa solitude et sa tranquillité mais voilà qu’une famille de lapins s’installe juste en face de chez lui. J’aime beaucoup les illustrations de cet album aux couleurs douces et surtout le message : on ne peut vivre qu’avec les autres et c’est bien plus agréable de partager. Le récit est tendre, drôle et évoque des valeurs essentielles à transmettre :  l’amitié, la solidarité et le partage. Mon grand adore la dernière page de cet album (que je ne montrerai évidemment pas), pour lui, elle incarne le bonheur absolu !

Son deuxième album (qu’il connaît par cœur à force de l’avoir lu et relu) fonctionne sur la répétition : Tout en haut de Mario Ramos. Il a celui-ci depuis ses 2 ans (à peu près) FullSizeRendersfdsmais il ne s’en lasse pas ! Il fait un peu parti de nos indispensables qu’on a emmené avec nous à chaque vacances. Il riait tellement si petit, maintenant il participe et fait tous les bruitages (son petit frère rit à son tour à la lecture de cet album).

L’intrigue est simplissime : le crocodile, la girafe et d’autres animaux tentent de grimper une pente verticale. Ils montent les uns sur les autres pour atteindre le FullSizeRenderfsdsommet, puis arrive le singe… Les illustrations sont colorées et fonctionnent parfaitement ! J’aime cet album parce que ça fait parti de ceux qu’il peut « lire » seul à son frère et qu’il « met en scène » avec ses figurines.

Tout en haut, Mario Ramos, Ecole des Loisirs

Satanés Lapins, Ciara Flood, Albums Circonflexe, fév. 2016

 

Les albums de bébé brun

Ce sont les vacances scolaires, j’ai donc mes deux enfants à la maison, mes paquets de copie, mes séquences à préparer, je n’ai donc que très peu de temps pour moi et je lis malheureusement très peu (quelques pages au petit déjeuner et quelques lignes le soir avant de vite sombrer dans les bras de Morphée) en revanche je lis beaucoup d’albums avec les enfants.

Mon bébé brun a 13 mois, il adore regarder ses livres, appuyer sur les boutons des livres musicaux, soulever les volets ou toucher les textures dans certains de ses livres. Il a déjà ses goûts bien marqués et revient souvent sur deux albums cartonnés qu’il feuillette et qu’il me tend régulièrement pour lire. Les deux ont pour thème les chouettes (c’est drôle, c’est l’animal qu’on avait choisi pour la naissance son grand frère) et il a reçu les deux du père Noël (comme quoi, il choisit bien !)

FullSizeRendermll

Bébés chouettes est un album de Martin Waddell pour le texte et Patrick Benson pour les illustrations. Un grand coup de cœur pour les illustrations d’un graphisme magnifique et original pour un livre jeunesse ! Trois bébés chouettes attendent le retour de leur maman partie leur chercher à manger. Ils s’inquiètentFullSizeRender;n;n de ne pas la voir revenir, que c’est long surtout pour Lou qui ne cesse de vouloir sa maman. C’est dur la séparation ! Mon petit bonhomme regarde les chouettes, les montre et semble soulagé lorsque la maman revient.

Le deuxième coup de cœur de mon bébé brun est l’album de Chris Haughton, Un peu perdu. Le graphisme est très différent, beaucoup plus simple et épuré mais mon bébé adore et montre toujours le bébé chouette. Bébé chouette dort en haut de son nid mais tombe. Aidé de l’écureuil, il part à la recherche de sa maman. Il adore la première « petite page » avec la chute et le « boing boing ». C’est un album très chouette à lire, on peut faire des gestes pour montrer la taille. La structure répétitive fonctionne à merveille avec les bébés et mon petit bonhomme adore la répétition de « non non ». FullSizeRenderlkkjJ’ai l’impression qu’il est inquiet et en tout cas il dit « maman » dès qu’il voit la maman chouette à la dernière page. La lecture de cet album fait rire mon bébé et c’est trop mignon ! Sûrement une des premières histoires où il éprouve différentes émotions !

Deux albums qui traitent du thème de la séparation… En écrivant ceci je me rends compte que mon bébé est en plein dans la phase « collé à maman » et je pleure dès qu’un « pseudo inconnu » s’intéresse à moi ! En tout cas il est bien content quand les chouettes retrouvent leurs mamans !

J’espère revenir ce week-end avec le billet de ma lecture en cours (que j’adore) ou le billet de deux albums de mon grand (plus dur comme choix !)