la-promesse-de-laube1.jpgJ’ai enfin lu ce grand classique de la littérature française que je n’avais jamais ouvert. Pourtant j’adore les autobiographies… mais voilà c’est chose faite. J’ai profité de cette semaine de vacances à la maison pour le lire et je dois reconnaître que je l’ai dévoré. Je l’ouvrais dès que je pouvais. Je n’ai jamais lu Romain Gary, j’ai donc découvert sa vie, le début et son écriture que j’ai trouvé chaleureuse et douce. Ce récit  m’a passionné. Romain Gary a une vie incroyable, digne d’un roman. Dans cette édition de Gallimard, le récit est accompagné des dessins de Joann Sfar. C’est un complément très agréable. Je vous mets quelques illustrations, j’ai trouvé cela magnifique et ça allège la lecture. Je ne sais pas trop comment dire, mais l’alternance entre la lecture et les dessins confère un rythme de lecture très particulier et que j’ai apprécié. 

La Promesse de l’aube, c’est donc le récit autobiographique de Romain Gary. Mais c’est surtout le récit d’un amour fou car ce qui frappe c’est la relation avec sa mère. La mère est un véritable personnage. Un être entier,  extravaguant, totalement investi pour sa progéniture, elle est souvent excessive et adopte des réactions démesurées qui gêne son fils. C’est une mère castratrice persuadée de bien faire. Persuadée aussi que son fils est destiné à un avenir glorieux.  Persuadée que son fils sera un héros. Persuadée que son fils sera Ambassadeur de France. Et ce fils essaye, tant bien que mal, de réaliser la promesse faite à l’aube de sa vie. Incroyable cette croyance qu’elle a, ce désir à ce que son fils soit connu et reconnu pour quelque chose. Alors il s’essaie à tous les arts : peinture, musique, écriture, danse… finalement ce sont peut-être les circonstances qui lui procureront la gloire. La guerre est déclarée, il est aviateur. Il deviendra sûrement un as, un de ces aviateurs qui abattront bon nombres d’avions ennemis.

« Toutes ces mésaventures firent que je m’enfermais de plus en plus dans ma chambre et que je me mis à écrire pour de bon. Attaqué par le réel sur tous les fronts, refoulé de toutes parts, me heurtant partout à mes limites, je pris l’habitude de me réfugier dans un monde imaginaire et à y vivre, à travers les personnages que j’inventais; une vie pleine de sens, de justice et de compassion. » (p.215)

Toute sa vie, Romain Gary sent cette présence, entend cette voix. Tous ses actes et toutes ses pensées sont réalisés pour faire plaisir à sa mère, pour la rendre heureuse et fière. Cette relation est obsédante entre la mère et son fils. La Promesse de l’aube est le récit puissant qui relate cette relation.

IMG_8757« Il n’est pas bon d’être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ça vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c’est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l’amour maternelle, la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tient jamais. » (p.61)

Gros coup de cœur pour l’édition qui est somptueuse ! Les pages sont épaisses et douces, elles son très agréables à manipuler ce qui compense largement le fait que ce ne soit pas un format très pratique.

9 commentaires sur « La promesse de l’aube. Romain Gary »

  1. Oh je n’avais pas compris que c’était le texte intégral augmenté d’illustrations, je pensais que c’était une adaptation BD. Bah c’est encore mieux, je peux n’acheter que celui-ci. 😀

    J'aime

    1. Oui le texte est intégral et certains dessins reprennent le texte, certains passages sont adaptés sous forme de BD mais le texte est bien en intégralité ! C’est vraiment très agréable, seul inconvénient, impossible de le lire dans les transports et difficile de l’emmener en vacances !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est une super idée de lier les deux. ♥ Et j’avoue qu’il a l’air de peser son poids. Interdit aussi de le lire sur le dos. Hehehe ! Mais c’est un très bel objet littéraire je trouve, alors je suis prête à lire à mon bureau pour lui. ^^

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s