Mont-brulé image1

Daphné Du Maurier est magique. A chaque fois elle m’embarque, me séduit, me captive. C’est une conteuse extraordinaire !

Le Mont-Brûlé est une saga irlandaise, celle de la famille Brodrick dont l’histoire se déroule sur un siècle de Copper John, le fondeur des mines à l’arrière-arrière petit-fils Hal. Le tout sur fond de lutte de territoire avec une famille ennemie, les Donovan ; chaque génération se vengeant de la précédente.

Difficile de résumer ce roman. Copper John est propriétaire de Clonmere mais pour assurer une vie confortable à sa descendance il déchire d’exploiter les mines de cuivre du Mont-Brûlé situé juste en face de sa demeure. Le roman est divisé en cinq chapitres (un par génération); les femmes sont peu présentes, c’est une lignée d’hommes qui est décrite. cependant certaines sont marquants : la pétillante Jane notamment (fille de Copper John, 1ere génération), la fière et forte Fanny-Rosa, femme de Greyhound John (2e génération), la si douce Katherine, la femme d’Henry (4e génération) et mère de Hal (5e génération), l’égoïste et autoritaire Adeline Price (2e femme d’Henry, elle m’a fortement agacée celle-ci en détruisant le lien entre le père et les enfants). Seul Johnnie (3e génération) mène une vie douloureuse, solitaire, il se détruit peu à peu et sombre dans l’alcoolisme.

Ce roman se lit très vite ; c’est cette lignée entre splendeur et décadence qui est décrite. L’héritage se fait de plus en plus difficile à porter. Une recherche de l’argent et du confort qui finalement ne fait pas pour autant le bonheur et ne met pas les générations futures à l’abri de souci.

« Vous êtes généreux, dit-il.

– Je n’ai rien d’autre, constata John-Henry. Je crois que c’est ce qui a perdu ma famille. J’ai l’argent, vous avez la terre. J’aurais préféré le contraire, mais on ne m’a pas laissé le choix. » (p. 502)

7 commentaires sur « Le Mont-Brûlé, Daphné Du Maurier »

  1. Un roman que je viens de finir et qui m’a laissé un gout amer. Beaucoup de gâchis. C’est super triste en fait. John-Henry (mais quel nom!) est bien le plus sage et le plus philosophe de toute la lignée.
    Evidemment c’est bien écrit!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s