Je réponds au tag de Romanza (blog :http://plumedefeu.blogspot.fr/) qui propose de nous souvenir de certaines lectures. Je partage totalement l’idée que certaines lectures sont marquées par un lieu, par certaines conditions de lecture mais j’ai eu du mal à m’en souvenir, en voici quelques unes, d’autres me viendront sûrement par la suite.

Le Parfum de Patrick Süskind, lu et dévoré chez mes grands-parents dans une chambre mansardée de la maison de campagne

Orgueil et Préjugés de Jane Austen, un très long trajet en train, partie de Paris sous un beau soleil, je lève la tête quelques temps plus tard (en fait quelques heures) et je vois de la neige partout, j’avais été emportée par ce roman

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker, dans mon lit, ça m’a occupé mes deux premiers jours de congés maternité

La Voleuse de livres de Markus Zusack sur mon canapé dans mon studio d’étudiante

De grandes espérances de Charles Dickens, il m’a accompagné lors de mes trajets en métro et en bus un mois d’hiver où le soleil brillait

La Tulipe noire d’Alexandre Dumas, à nouveau un très long trajet en train, je l’ai lu d’une traite

Il y en a sûrement plein d’autres, je compléterais au fur et à mesure que les souvenirs me reviennent.

2 commentaires sur « Un livre … un lieu »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s